Auvergne-Rhône-Alpes : la sûreté nucléaire et la radioprotection est plutôt satisfaisante

L'organisation a fait le tour des quatre centrales de Saint-Alban (Isère), Bugey (Ain), Cruas (Ardèche), Tricastin (Drôme) et ainsi vérifié les installations mais aussi inspecté le personnel.



 



C'est lors d'une conférence organisée ce jeudi au sein des bureaux de la DREAL (Direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement), que l'Autorité nucléaire de sûreté (ASN) a présenté son bilan 2017 sur les centrales de la région.



 



Et la situation est plutôt satisfaisante. Malgré la fuite de tritium en décembre 2017 dans la centrale nucléaire du Bugey, l'ASN se veut plutôt optimiste. Le déclenchement de deux plans d'urgences a poussé l'organisation à rester vigilante sur ce secteur. "Notre action de contrôle va porter sur des événements qui peuvent se produire. Elle vise aussi des inspections de la sûreté au quotidien sur les installations et leur état. […] La situation du site du Bugey est dans la moyenne des centrales EDF, malgré les événements notables, comme la fuite de tritium fin 2017 ou l'incendie qui s'est produit en juin 2017 sur la toiture de ce site", explique Marie Thomines, chef de la division de Lyon de l'ASN.



 



La centrale de Saint-Alban se "distingue de manière positive" par rapport à la moyenne du parc EDF selon l'ASN. Les sites de Bugey et Cruas restent dans la moyenne et celui de Tricastin est quant à lui en retrait. L'organisation a relevé plusieurs évènements "significatifs" qui ont mis en évidence des lacunes comme notamment la mauvaise surveillance en salle de commande des réacteurs. L'ASN avait par ailleurs imposé à la centrale de Tricastin un arrêt d'exploitation pendant plusieurs mois dû à "la tenue insuffisante" du site face aux éventuels séismes de la digue du canal Donzère-Mondragon.



 



L'ASN annonce également la levée de surveillance qu'elle opérait à l'usine de Framatome de Romans-sur-Isère depuis 2014. Une situation qui s'explique par les progrès réalisés par l'usine.



 



Et le bonnet d'âne revient à l'Institut de Laue-Langevin (ILL) de Grenoble. L'ASN a mis en demeure le site de l'ILL afin de "modifier son organisation pour se conformer à la réglementation.



 



Un examen périodique des centrales, le quatrième en 40 ans, sera réalisé par l'ASN dès l'année prochaine. Certains réacteurs seront donc fermés à tour de rôle dans l'objectif de répondre aux différentes conformités et de réévaluer la sûreté. Les mesures commenceront par la centrale de Tricastin en 2019, Bugey 2 et 4 en 2020, Bugey 5 et Tricastin 2 en 2021.



 



Les lacunes dans la prévention des incendies



 



Même si l'ASN a relevé des progressions, une inquiétude persiste pour l'organisation : les risques d'incendies. Selon l'organisation, la situation n'est pas satisfaisante. Elle note également un manque de maîtrise sur les sites de Tricastin ou Saint Alban. Il y eu un départ de feu "maîtrisé" à Cruas, et le départ de feu de la toiture de la centrale de Bugey. Elle s'applique donc à surveiller plus sérieusement ces sites.



 



L'organisation relève cependant une bonne prévention en ce qui concerne les inondations ou l'explosion des barrages hydrauliques. "En ce qui concerne la question du barrage de Vouglans, effectivement ce scénario est pris en compte dans le dimensionnement de la centrale. Ça veut dire que la centrale est protégée contre la rupture du barrage cumulée à une situation de crue du fleuve", affirme Marie Thomines.



 



 



Des actions de surveillance dans les centrales mais aussi à l'hôpital



 



Les contrôles effectués par l'ASN ne se limitent pas aux centrales nucléaires. Les centres médicaux qui bénéficient de l'imagerie radio, qui exercent la radiothérapie ou qui pratiquent des interventions radioguidées sont également assujettis à des vérifications.



 



Dans cette catégorie, l'ASN fait état d'un manque de culture en ce qui concerne la radioprotection à la fois du personnel médical et des patients. "En ce qui concerne les activités médicales, il y a deux champs qui présentent des enjeux : la radiothérapie d'une part et les pratiques interventionnelles de l'autre. Notre rôle, c'est de faire en sorte que les centres prennent en compte les risques liés à la radioprotection", précise la chef de la division de Lyon de l'ASN.



 



Un intense suivi est par ailleurs réalisé par l'Autorité de sûreté nucléaire au sein de l'Institut de cancérologie Lucien Neuwirth (ICLN) à Saint-Priest-en-Jarez dans la Loire. L'organisation aurait constaté plusieurs anomalies dans les protocoles d'utilisation comme l'explique Marie Thomines. "On se place dans une démarche de prévention, on n'attend pas d'avoir des signes sur des patients pour réagir. Quand on voit des dysfonctionnements comme des rapports conflictuels, des formations qui ne sont pas réalisées face aux nouvelles techniques, ou un certain nombre de protocoles qui ne sont pas écrits, on se dit que se sont autant de facteurs de risques pour ce type d'établissement. Et on est donc amené à renforcer notre action", ajoute Marie Thomines.



 



Des dysfonctionnements qui ont poussé l'ASN à se déplacer plus régulièrement. Elle a dû intervenir trois fois en un an alors que le rythme d'inspection est plutôt d'une visite tous les trois ans.

(suite...)

 

Grenoble : les policiers aperçoivent un pistolet à la ceinture d’un homme

Selon Le Dauphiné, des policiers municipaux ont aperçu un homme accroupi après d’une voiture avec la crosse de son pistolet à grenaille qui dépassait de sa ceinture. L’homme a été difficilement interpellé après avoir tenté de prendre la fuite. Agé de 43 ans, l’individu connu des services de police a été placé en garde à vue.

(suite...)

 

Une jeune fille portée disparue à Grenoble

Anamaria Océania Rosu, d'origine roumaine, est recherchée depuis le lundi 11 juin à Grenoble.



 



Elle mesure 1m76, a une corpulence normale, le teint légèrement mat, des cheveux longs épais châtain foncés et des yeux noirs. Elle pourrait s'être dirigée vers Lyon.



Quiconque possède des informations est prié de contacter la Brigade de protection de la famille de Grenoble au 06.22.24.44.25.

(suite...)

 

Grève SNCF : le réseau TER perturbé, les TGV moins touchés

Et comme depuis plusieurs jours maintenant, ce sont les TER qui seront principalement impactés. La direction annonce 1 train sur 4 dans la région. 



En revanche, 9 TGV sur 10 circuleront. Comptez également 3 Intercités sur 4.

(suite...)

 

Un avion fait retentir un bang supersonique dans la région

De nombreux appels de personnes inquiètes ont ensuite été passés aux secours. La piste d'une explosion a rapidement été écartée puisque, selon Le Progrès, le bruit aurait eu pour origine un avion. Selon les éléments du quotidien, ce dernier aurait passé le mur du son provoquant un fort "bang".

(suite...)

 

L’été débute ce jeudi avec la traditionnelle fête de la musique !

Dans la capitale des Alpes, il y aura notamment l’Harmonie de Grenoble au Fort de la Bastille dès 18h30, des DJs à la Belle électrique ou encore un sound-system au parc Bachelard.

(suite...)

 

De gros morceaux pour le FCG en Champions Cup

Qualifiés pour la Champions Cup, les Grenoblois ont hérité d'un gros tirage ce mercredi.



 



Placés dans la poule 5, les Isérois affronteront les Harlequins (Angleterre), le Benetton Trévise (Italie) et Agen (France). Début de la compétition en octobre.

(suite...)

 

Filière djihadiste de Seyssinet : une nouvelle interpellation

L’arrestation de ce jeune homme âgé de 22 ans a été effectué mardi matin, en même temps que l’interpellation de deux sœurs à La Buisse. L’homme a été interpellé en Seine-Saint-Denis, il est suspecté d’avoir lui aussi envoyé des fonds à Daech. L’individu a été placé en garde à vue dans les locaux des renseignements, à Levallois-Perret, près de Paris.

(suite...)

 

Vacances d’été : deux journées noires prévues sur les routes d’Auvergne-Rhône-Alpes

Deux journées noires sont prévues en Auvergne-Rhône-Alpes à savoir le samedi 4 et 11 août dans le sens du départ. 



 



Il sera également très difficile de circuler le week-end de la fête du 14 juillet, puisque Bison Futé prévoit une journée rouge au niveau national. Il va donc falloir être patient sur les routes de la région.



 



A noter que la circulation sera également difficile (orange) dans le sens des départs les trois derniers dimanches de juillet et le samedi 1er septembre. Après une petite accalmie, c'est au niveau des retours que les choses vont se compliquer. Bison Futé voit rouge les dimanche 19 et 25 août.

(suite...)

 

SNCF : 5 TER sur 7 jeudi, une grève “régulière” annoncée cet été

Le syndicat explique que les dates seront dévoilées au fur et à mesure de l'avancée ou non des négociations.



 



En attendant, le trafic restera légèrement perturbé jeudi dans la région, avec 5 TER sur 7. Les TGV et les Intercités circuleront normalement.

(suite...)

 

Filière djihadiste de Seyssinet : deux nouvelles interpellations

Les deux femmes sont suspectées d’avoir contribué au financement de l’Etat islamique. Elles seraient liées au groupe djihadiste de Seyssinet-Pariset.



 



Pour rappel, en mars, le tribunal correctionnel de Paris avait reconnu quatre hommes coupables d’avoir contribué à faire partir quatre personnes originaires de l’agglomération grenobloise en zone irako-syrienne fin 2014. Un premier individu avait été condamné à sept ans de prison avec une période de sûreté des deux tiers et un autre a écopé de cinq ans de prison. Les deux autres personnes jugées, dont les rôles auraient été moins importants, avaient été condamnées à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et deux ans de prison avec sursis.

(suite...)

 

Fontaine : les policiers découvrent des armes, des faux billets et du cannabis

Le conducteur âgé de 33 ans était porteur d’une arme à feu. Les enquêteurs ont ensuite perquisitionné son domicile peu de temps après. Une autre arme à feu, des faux billets et quinze pieds de cannabis ont alors été découvert. L’individu a été interpellé.

(suite...)

 

Economies à la Région : Canol félicite Laurent Wauquiez

Ses félicitations adressées ce mardi à Laurent Wauquiez sont donc quasiment inédites. Canol indique que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a réalisé 111 millions d'euros d'économies dans son fonctionnement. "Même si, pour certains, les budgets manquent de détails, ce sont les résultats qui comptent !", poursuit l'association apolitique, qui espère désormais que Laurent Wauquiez "publie les objectifs de performance que (la Région) se fixe dans ses différentes compétences".



 



"Dans les faits, la rigueur est d'actualité mais la culture du service et du résultat n'est pas encore intégrée même si la très innovante intention semblait présente", conclut Canol. Une position qui devrait faire bondir l'opposition au président de la collectivité.

(suite...)

 

Grève SNCF : toujours 5 trains TER sur 7 annoncés mercredi

Ainsi, on ne comptera que 5 TER sur 7 en circulation dans la région. En revanche, tous les TGV et trains Intercités seront assurés.



 

(suite...)

 

Une sexagénaire portée disparue à Sassenage

La sexagénaire a laissé sa voiture depuis près d’une semaine sur le parking des Cuves de Sassenage. Ainsi, les gendarmes de l’Isère ont lancé un appel à témoin.



 



La dame mesure 1,60 mètre, est de corpulence forte et porte des cheveux noirs, longs. Toute personne susceptible de l’avoir vu doit contacter la brigade de gendarmerie de Sassenage au 04 76 27 42 17.

(suite...)

 

Grenoble : l'école maternelle du Lac cambriolée

Un témoin a vu des individus sortir du bâtiment l'école maternelle du Lac avec des écrans d'ordinateur aux bras. Selon Le Dauphiné, une plaque d'égout avait été jetée contre la porte d'entrée la maternelle pour la fracturer. Les malfaiteurs ont pris la fuite. Une enquête a été ouverte.

(suite...)

 

Opération anti-cambriolages dans l’agglomération grenobloise

Le but de l’opération : mettre un terme à des malfaiteurs qui donnaient dans les cambriolages, les escroqueries voire la culture de cannabis selon Le Dauphiné.



Dix-neuf personnes ont été interpellées entre Saint-Martin-d’Hères, Saint-Egrève, Pont-de-Claix, Grenoble ou encore Seyssinet-Pariset. Selon le quotidien régional, une quarantaine de faits auraient été commis depuis l’année 2017.

(suite...)

 

Le foot moins en vogue en Auvergne-Rhône-Alpes

Dire que le foot n'a plus la cote serait probablement exagéré. Ceci étant, une étude publiée ce jeudi par l'Insee tend à démontrer que le ballon rond est bien moins attractif qu'il y a quelques années dans la région.



 



Selon l'institut national de statistiques, en 2016, on dénombrait en Auvergne-Rhône-Alpes 249 890 licenciés de football. Par rapport à 2000, le nombre d'inscrits à la Fédération a eu tendance à stagner et enregistre même un léger recul (- 3 %). Parallèlement à cela, d'autres sports profitent d'une popularité croissante, à l'image du handball, dont le nombre d'inscrits a plus que doublé sur la même période. Le rugby, le volley et le basket enregistrent également de belles progressions dans ces sports collectifs de ballon (+ 26,  + 19 et + 15 %).



 



Ceci étant, ces chiffres masquent de grandes disparités régionales. Si l'on recense en moyenne 558 licenciés pour 10 000 habitants en âge de pratiquer (c’est-à-dire entre 5 et 49 ans) au niveau régional, ce chiffre varie de 422 dans le Rhône à 909 en Haute-Loire et même 951 dans le Cantal. Selon l'Insee, "ces écarts reflètent sans doute moins de réelles préférences sportives qu'une offre d'activité moins diversifiée en zone rurale. (…) Dans les zones urbaines, le manque de terrains et une demande excédentaire peuvent au contraire constituer des freins à la pratique encadrée."



 



Si le nombre de pratiquants n'est pas nécessairement lié à des choix, reste que la région est historiquement moins impliquée dans la pratique du football que la moyenne nationale. La proximité des Alpes et la surreprésentation des sports qui y sont pratiqués expliquent cette situation. Les départements les plus montagneux sont d'ailleurs ceux dans lesquels les nombres de pratiquants pour 10 000 habitants sont les plus faibles (Isère, Savoie et Haute-Savoie).



 



Le rôle prépondérant de la médiatisation



 



Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer la perte d'attractivité du football. L'une d'entre elle est l'"effet de seuil", explique l'Insee. Mais la médiatisation grandissante d'autres pratiques sportives explique également ce recul. L'action des médias est évidemment prépondérante dans l'image des sports. En témoigne les excellentes performances largement médiatisées des handballeurs français ces dernières années. À l'inverse, l'Euro de football et la Coupe du monde ratés en 2008 et 2010 ont fait chuter le nombre de licenciés au football (- 15 % entre 2007 et 2012).



 



Une catégorie de footballeurs tire pourtant son épingle du jeu. Il s'agit des femmes. La pratique féminine a largement progressé, et ce, dans tous les départements d'Auvergne-Rhône-Alpes. Dans l'Ain, le nombre de licenciées a ainsi bondi de 245 % entre 2007 et 2016 alors qu'il y a 67 % de joueuses en plus en Haute-Loire, le département qui connait la progression "la plus faible". Dans le Rhône, les filles sont 207 % de plus en 2016 qu'en 2007. "Les joueuses de l’Olympique Lyonnais ont construit un solide palmarès et acquis une notoriété au niveau européen, qui contribue à la reconnaissance progressive du football féminin", fait remarquer l'Insee. Couplée à un intérêt médiatique grandissant, la pratique féminine du football ne pouvait que croître.



 



Il y a donc fort à parier que l'évolution du nombre de licenciés dans les clubs de foot de France et de la région évolue en fonction des résultats des Bleus. Si les coéquipiers d'Hugo Lloris parviennent à redorer le blason de l'Équipe de France, le foot français pourrait bien connaître un second souffle.

(suite...)

 

Grève SNCF : 5 trains TER sur 7 ce mardi

Ce mardi, journée non grevée, le trafic des TER ne reviendra pas à la normale, seul 5 trains sur 7 circuleront en Auvergne-Rhône-Alpes.



 



Des autobus de substitution seront mis en place sur les lignes concernées.

(suite...)

 

Partir travailler ailleurs : Auvergne-Rhône-Alpes est la région qui fait le plus rêver !

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le site Regionsjob.com dont les détails sont publiés ce lundi dans les colonnes d’Aujourd’hui en France. Parmi les régions où les salariés ont des envies d’aller voir ailleurs, l’Ile-de-France (59%) s’impose devant le Centre-Val de Loire (52%) et la Bourgogne-Franche-Comté (52%). "Ils sont nombreux à vouloir travailler dans la métropole lyonnaise, le deuxième pôle économique français", explique David Beaurepaire, directeur délégué de Regionsjob.com, dans les colonnes du quotidien.



 



Du côté d’Auvergne-Rhône-Alpes, ils ne sont que 33% à vouloir bouger géographiquement puisque la région est celle qui plaît le plus pour trouver un travail. Elle fait notamment rêver 11,1% des salariés français et 13,5% des Franciliens. Les autres régions plébiscitées sont la Nouvelle-Aquitaine, la Bretagne ou encore les Pays de la Loire.

(suite...)

 

Standard & Poor’s relève la note de Grenoble

La note est donc passée de ‘A+’ et A-1’ à ‘AA-’ et ‘A-1+’. Selon l’agence, "la perspective associée à la note à long terme est stable. Le relèvement des notes reflète l’amélioration structurelle de la gouvernance financière et des performances budgétaires de la Métropole".

(suite...)

 

Laurent Wauquiez montre la porte à la rebelle Virginie Calmels

Quelques heures après avoir critiqué publiquement Laurent Wauquiez, Virginie Calmels a été limogé de son poste de vice-présidente des Républicains dimanche. Le président du parti a ensuite nommé Jean Leonetti, maire d'Antibes, à sa place.



 



Dans le Parisien, Virginie Calmels, proche d'Alain Juppé et depuis toujours mal à l'aise aux côtés du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, s'était lâchée. Elle indiquait ne "pas partager sa vision" ou encore dénonçait une "droite qui se rétrécit".



Une sortie qui a été saluée par Alain Juppé en personne. Le maire de Bordeaux s'est exprimé sur Twitter, évoquant les "convictions" et le "courage" de Virginie Calmels.



 



Pour Laurent Wauquiez, qui à aucun moment ne cite le nom de son ancienne n°2 dans son communiqué, c'est la fin d'une situation tendue qu'il s'était imposée pour ménager l'ensemble de ses troupes.



A lui de surveiller désormais le cas de Valérie Pécresse, dont l'animosité qu'elle lui voue ne fait de secret pour personne.

(suite...)

 

Grenoble : Alain Carignon sur le retour ?

Ce samedi en fin d'après-midi à la Bastille de Grenoble, les 37 membres de la fameuse liste ont fait une photo de famille. Condamné pour corruption en 1996 et après avoir effectué 29 mois de prison, Alain Carignon ne s’est toutefois pas vraiment déclaré candidat à l’élection municipale. Du moins pas encore.

(suite...)

 

Mondial U20 : deux joueurs du FCG sacrés champions du monde !

Les Bleuets se sont imposés 33-25 face à l’Angleterre sur la pelouse de Béziers. Parmi les nouveaux champions du monde on retrouve Antonin Berruyer et Killian Geraci, tous deux joueurs au FCG ! Pour rappel, les deux Grenoblois évolueront toujours dans la capitale des Alpes la saison prochaine.

(suite...)

 

Coup d’envoi du bac ce lundi : les chiffres à retenir à Grenoble

Le coup d’envoi du baccalauréat est donné ce lundi. Dans l’académie de Grenoble, ils sont 37 247 candidats inscrits cette année pour tenter de décrocher le plus célèbre des examens.



 



Les épreuves se dérouleront toute la semaine avant la grande annonce des résultats le 6 juillet. Les candidats au rattrapage auront tout le week-end pour réviser pour passer les épreuves du second tour les 9 et 10 juillet.

(suite...)

 

La grève SNCF se poursuivra cet été en Auvergne-Rhône-Alpes

C'est ce qu'annoncent les sections régionales de la CGT, Sud Rail, l'UNSA et de la CFDT. Selon les grévistes, "80% de la loi reste à écrire à travers le processus législatif des ordonnances", alors que "les votes à l’Assemblée Nationale comme au Sénat sont autant d’instruments pour tenter de démobiliser les cheminots et casser l’unité syndicale".

(suite...)

 
Pour retrouver une information Grenobloise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
18986 Articles
Samedi 23 Juin 2018

Liens commerciaux : Jazz | Allzic, radio gratuite | Rhone Alpes TV
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon