Laurent Wauquiez dévoile son plan anti-sécheresse

C’est un plan "travaillé dans des délais records" qu’a détaillé le président d’Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi matin devant la presse.

Laurent Wauquiez a tout d’abord établi un bilan catastrophique des effets de la sécheresse dans la région : "On oublie les épisodes de sécheresse mais l’agriculture et la terre, elles n’oublient pas. Il faut remonter à 2003 pour avoir un tel phénomène comme actuellement puisque 12 à 16000 exploitations sont touchées sur un total de 60 000". Un sol sans eau qui entraine de lourdes pertes pour certains agriculteurs.



 



Pire, selon le patron des Républicains, "ça enclenche une spirale qui pousse les agriculteurs à vendre des bêtes et qui se retrouvent l’année suivante sans possibilité de produire suffisamment".



 



Ainsi, un système "totalement innovant et ultra-simple" va être mis en place par la Région pour aider au remboursement des frais de surendettement. Avec "seulement" une attestation d’emprunt ainsi qu’une déclaration sur l’honneur des aides perçues par les agriculteurs, ils pourront toucher une aide allant de 500 à 2000 euros. Les premiers dossiers devraient être déposés dès la fin de l’année, les virements devraient arriver l’année prochaine. Le dispositif sera couplé avec les informations données de la carte de zonage sécheresse. Au total, 15 millions d’euros seront alloués au projet.



 



De plus, "pour continuer d’anticiper les choses et notamment le dérèglement climatique", Laurent Wauquiez a débloqué 10 millions d’euros pour d’une part aider à la mise en place de systèmes pour stocker l’eau l’hiver et d’autre part, protéger plus largement les exploitations. "Cent quarante dossiers ont été sortis pour tenter de ne pas subir les épisodes de grêles et d’orages par exemple avec des filets, des tunnels, ou encore des panneaux photovoltaïques qui pourraient protéger de la surexposition au soleil tout en produisant de l’énergie".



 



 



Avec ce plan, le Président de la Région semble prendre conscience de la "course contre la montre" qui se joue actuellement avec le climat. Mais est-ce-que cela sera suffisant ?

Rédigé par dans Environnement le 27/11/2018 à 05h55

Retour à la liste d'articles

Grenoble interdit les pesticides

Dans un communiqué publié jeudi matin, cinq villes dont Paris, Lille, Grenoble ou encore Clermont-Ferrand ont annoncé l'interdiction de l'utilisation des pesticides sur leurs territoires. Lire la suite...

Isère : un maire prend un arrêté anti-pesticide

C’est un mouvement qui semble prendre de l'ampleur. Lire la suite...

Sécheresse en Isère : des communes reconnues en état de catastrophe naturelle

L’Isère fait face à un important épisode de sécheresse. Le département est en alerte renforcée. Lire la suite...

La Ville de Grenoble s’engage pour les écureuils

Deux "écoroducs", passages protégés pour les écureuils, vont être installés dans la capitale des Alpes pour tenter de réduire le nombre d’écrasement de ces rongeurs. Lire la suite...

Grenoble : une nouvelle équipe pour lutter contre les dépôts sauvages

La municipalité grenobloise veut lutter davantage contre les dépôts de déchets sur les voies publiques de la capitale des Alpes. Lire la suite...

Isère : un élevage isolant des veaux sous plus de 40°C dénoncé

La Fondation 30 Millions d’Amis a dénoncé ce mardi une exploitation de vaches laitières en Isère où les veaux seraient cloîtrés dans des "niches individuelles" en plastique des heures durant malgré la canicule. Lire la suite...

A480 : un nouveau recours contre les travaux rejeté

Mardi, le tribunal administratif de Grenoble a rejeté un nouveau recours des opposants aux travaux d’élargissement de l’A480. Lire la suite...

Isère : l’état de catastrophe naturelle bientôt reconnu pour certaines communes

De 20 à 25 communes seront bientôt reconnues en état de catastrophe naturelle dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, y compris en Isère. Lire la suite...

Isère : des agriculteurs enterrent des slips dans leurs champs

Il s’agit d’une méthode pour mesurer la fertilité des sols. Lire la suite...

A480 : les eaux polluées bientôt traitées

Sur l’A480, le trafic provoque un grave dépôt de pollution. Lors des jours pluvieux, la pluie entraîne cette pollution directement dans le Drac ou l’Isère. Bientôt, ces eaux seront traitées. Lire la suite...

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information Grenobloise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
20233 Articles
Samedi 21 Septembre 2019

Liens commerciaux : Jazz | Allzic, radio gratuite | Rhone Alpes TV
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon