Pierre Moscovici en visite à Lyon : l’Europe fait un pas de plus vers la Région

Ce jeudi, Pierre Moscovici était en visite à Lyon dans le cadre du tour de France des nouvelles régions qu’il a entamé en 2016. Désormais commissaire européen aux Affaires économiques et financières, l’ancien ministre entend ici "donner des preuves concrètes d’Europe aux citoyens".

Venu réaffirmer la solidarité des institutions européennes envers la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Pierre Moscovici a dû se contenter d’avoir le maire de la ville, le président de la métropole, le préfet du Rhône ainsi que la député européenne Sylvie Guillaume, en guise d’interlocuteurs. Grande absente, la Région et son représentant Laurent Wauquiez était pourtant au cœur des thématiques que l’ancien ministre de l’Economie était venu examiner. Plutôt évasif sur cette absence, il l'a tout de même regretté : "c’est dommage que la Région, qui était invitée, ne soit pas là".



 



Si tout le monde s’accordait pour déplorer cette carence, il n’en reste pas moins que Lyon et sa métropole demeurent le cœur économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes, contribuant ainsi très largement à son dynamisme. Forte de son attractivité et de son activité économique, Auvergne-Rhône-Alpes jubile d’un classement plus qu’honorable à l’échelle européenne, comme le réaffirme Pierre Moscovici : "C’est la 2è Région de France mais surtout la 8e d’Europe en terme de production et de richesse industrielle". Il poursuit en rappelant que "l’Europe fait déjà beaucoup ici mais elle peut et doit faire encore plus".



 



Les atouts de la région comme de la métropole lyonnaise ne sont pas seulement d’ordre économique, puisque leur position géographique en font des points de passages quasi-incontournables pour la circulation des flux, de quelque nature qu'ils soient. Stéphane Bouillon, préfet de Région, affirme ainsi que "l’axe Rhodanien est une porte d’entrée sur l’Europe". Il s’agit donc, de par les projets à venir, d’harmoniser le circuit régional avec les enjeux de demain.



 



En ce sens, Pierre Moscovici se veut pragmatique : "L’Europe, ce sont des projets concrets" dit-il. Parmi eux, on retrouve notamment l’axe ferroviaire Lyon-Turin, dont le projet a encore pris du plomb dans l’aile avec la publication récente du rapport Duron, qui préconise le report des travaux de liaison. Mais le commissaire européen est catégorique sur ce dossier : "Il n’est pas question de pause pour le Lyon-Turin", affirme-t-il, rappelant que "Du point de vue de la Commission, il est très important de garder le cap sur ce projet d’intérêt commun pour la France et l’Italie". Il n’en demeure pas moins que "le calendrier de mise en œuvre fera tout de même l’objet de discussions"tempère Stéphane Bouillon. Dans ce dossier comme dans l’ensemble des questions liées à la région, Pierre Moscovici estime que "L’Europe est une solution, pas un problème. (…) Cela n’a pas de sens d’opposer le fait régional et l’Europe".

Rédigé par dans Politique le 06/04/2018 à 05h55

Retour à la liste d'articles

Quand Laurent Wauquiez voyait Nicolas Sarkozy à la tête de la Commission européenne

Une proposition refusée par le principal intéressé. Lire la suite...

Depuis le Vercors, Gérard Collomb réagit au meurtre d'Adrien Perez

Ce vendredi, notamment à Engins et Méaudre dans le Vercors, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a rendu visite aux secours en montagne qui opèrent en Isère. Lire la suite...

Affaire Benalla : Gérard Collomb devant la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale

Ce lundi, deux personnalités seront auditionnées par l'Assemblée nationale pour mieux comprendre les coulisses de l'affaire Benalla. Lire la suite...

Promu au niveau national, Patrick Martin n’est plus président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes

Le cumul des deux sièges, sans oublier son agenda de chef d’entreprise bien chargé, n’était guère envisageable. Lire la suite...

A la Région, Laurent Wauquiez autorise les agents à suivre le foot… mais pas trop

Laurent Wauquiez serait-il légèrement mal placé pour reprocher aux socialistes et aux communistes de ne pas être suffisamment économes en ce qui concerne les dépenses de personnel ? Lire la suite...

Laurent Wauquiez montre la porte à la rebelle Virginie Calmels

La fronde n'aura pas duré longtemps. Lire la suite...

Grenoble : Alain Carignon sur le retour ?

L’ancien maire de Grenoble, Alain Carignon a dévoilé une liste pour "l'alternance" en 2020. Lire la suite...

Erai : la Région Auvergne-Rhône-Alpes risque une condamnation à 10 millions d’euros

Laurent Wauquiez a déjà coché la date du 26 juin sur son agenda. Lire la suite...

La ministre de l’Enseignement supérieur en visite à Grenoble

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement de la Recherche et de l'Innovation était dans la capitale des Alpes ce mercredi. Lire la suite...

Toujours fâché, Nicolas Sarkozy conseille à Laurent Wauquiez d’être tête de liste aux européennes

Ce mercredi, Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez doivent se rencontrer et échanger. Lire la suite...

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information Grenobloise, utilisez la recherche ci-dessous :
3 Articles aujourd'hui
19107 Articles
Mardi 21 Aout 2018

Liens commerciaux : Jazz | Allzic, radio gratuite | Rhone Alpes TV
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon